lundi 29 septembre 2014

Wedding dress

Coucou les filles,

Une absence plus longue que prévue, je m'en excuse.
Je n'ai pas pu shooter ma tenue de mariage le jour J donc le temps de rentrer dans le sud, de laver les vêtements, de les repasser et de se repomponner... Enfin bref, voilà donc la tenue que je portais lors du mariage de ma cousine!

Un collier que vous connaissez bien, un blazer aux détails simili, une robe colorée qui cache bien son jeu, un sac chic et une paire de chaussures élégantes: me voilà prête!

Lunettes: Mister Spex
Collier: H&M (déjà vu ici)
Blazer: Jennyfer
Sac: H&M (déjà vu ici)
Robe: Made in China sur Ebay
Chaussures: Prédilection (déjà vues ici)

Facebook ••• Twitter ••• Hellocoton

A bientôt pour un nouvel article!

vendredi 19 septembre 2014

Et si nous parlions chirurgie esthétique

Coucou les filles,

Aujourd'hui j'ai décidé d'aborder un sujet encore délicat: la chirurgie esthétique.
Lundi je vous confiais que certaines choses dernièrement me retenaient loin de vous et que je vous en dirais peut-être plus par la suite. J'ai hésité à le faire par peur que l'on se méprenne sur mes intentions mais finalement, je me jette à l'eau. De toute façon, il va être difficile de continuer à vous cacher mes projets plus longtemps... ^^

Je sais ce que certaines d'entre vous pensent de la chirurgie esthétique: c'est superficiel, révélateur d'une surévaluation de la place du physique dans notre société, très prisé des bimbos et autres écervelées made in télé-réalité. C'est d'ailleurs un avis que je partage parfois MAIS je pense que cela fait également, dans certains cas, écho au mal-être d'une personne.

J'ai fait de la chirurgie esthétique, il y a très longtemps. J'avais alors 8 ou 9 ans et un chirurgien m'a permis d'aborder la vie plus sereinement et de ne plus essuyer les moqueries de certains enfants au sujet de mes oreilles décollées. Si je n'en mesurais pas l'impact à l'époque, je sais aujourd'hui que cette opération m'a apporté beaucoup et que si je ne l'avais pas subie je ne serai sûrement pas aussi à l'aise dans mes baskets qu'à l'heure actuelle.

De longues années plus tard, je rencontre à nouveau ce même chirurgien pour lui confier un autre complexe qui me gâche un peu la vie et qui se rappelle à moi très souvent: ma petite poitrine. J'assume mes petits seins dans le sens où je ne cherche pas à les cacher mais je ne les accepte pas totalement puisque j'use d'artifices pour leur donner un peu plus de volume. Je me sens féminine mais pas entièrement femme. La partie basse de mon corps est généreuse: j'ai des hanches, des fesses, des cuisses. Mais en ce qui concerne la partie haute, je me sens plus adolescente qu'autre chose... Après avoir longtemps réfléchi sur la question et avoir volontairement manqué un rdv il y a 3 ans, je décide de me lancer et de m'offrir ce qui me manque pour me sentir complète, pour me sentir femme.

Ça c'est donc ma petite poitrine actuelle. ^^

Si je partage cela avec vous, ce n'est absolument pas pour influencer qui que ce soit ou pour faire l'éloge du bistouri. Je tiens seulement à partager mon mal-être et les étapes qui mènent à ma nouvelle vie avec vous parce que cela parlera peut-être à certaines. J'ai toujours joué la transparence avec vous, ce n'est pas aujourd'hui que cela va changer. ;)

J'ai eu mon premier rdv jeudi dernier et ouf, que de bonnes nouvelles!
J'avais fait des tas de recherches sur le sujet et je savais exactement ce que je voulais mais d'un chirurgien à l'autre les prothèses/techniques/pratiques ne sont pas les mêmes donc je ne savais pas si j'aurais tout ce que je voulais ou non.
Finalement, ce sera bel et bien le cas: prothèses rondes, en gel de silicone (toucher plus semblable à de vrais seins qu'avec des prothèses en sérum physiologique), introduites par l'aréole (cicatrisation bien plus rapide et jolie qu'avec une incision sous l'aisselle ou sous le sein) et placées derrière le muscle (pour un résultat plus naturel puisque le muscle viendra aplanir la prothèse, exit les seins surréalistes des bimbos).
En ce qui concerne la taille, je devrais passer d'un 85 A à un 90 C. Pas un gros C car je veux que cela reste naturel et harmonieux avec le reste de ma silhouette.
Lors de ce premier rdv, le chirurgien m'a donc fait parler pour voir si mes motivations étaient sérieuses, m'a expliqué comment l'opération se passait, m'a parlé des risques et des suites de l'opération, m'a examinée et a pris des mesures sur mon buste. J'ai aussi fait un premier "essayage" de prothèse pour me donner une idée du volume souhaité (même si là aussi, j'avais des idées bien arrêtées ^^).
Prochain rdv prévu pour le 1er octobre et opération le 14. D'ici là, je dois me procurer un soutien-gorge de sport qui s'ouvre par devant pour réessayer les prothèses (mais aussi pour les suites de l'opération puisque je porterai des soutien-gorges de ce genre pendant un mois nuit et jour, d'ailleurs je vous recommande pour cela le site sportarticle si ça vous intéresse), faire une échographie mammaire et prendre rdv avec l’anesthésiste. Autant vous dire que ma première quinzaine d'octobre s'annonce bien chargée! Mais bon, je ne vais pas me plaindre: je rêve de ma nouvelle poitrine. :)

Sur ces confidences, sachez qu'à l'heure qu'il est je suis sur la route pour aller au mariage de ma cousine. Cela annonce sûrement un look un peu particulier pour lundi, vous vous en doutez ;)

Facebook ••• Twitter ••• Hellocoton

A bientôt donc pour un nouveau look!